Vous souhaitez débuter votre activité seul et ainsi porter fièrement le titre d’artisan ?

Ce doux rêve de faire découvrir votre savoir-faire peut rapidement devenir un cauchemar si vous n’êtes pas correctement préparé.

Découvrez dans notre article tous nos conseils utiles pour faire les bons choix et être prêt pour acquérir vos futurs clients.

Les choix à faire pour bien commencer en tant qu’artisan

Afin de bien débuter votre entreprise, il convient de respecter quelques critères.

Dans un premier temps, si vous débutez dans le métier, il convient de posséder différents titres, certifications et compétences afin de pouvoir rassurer votre client.

Si ce n’est pas le cas n’hésitez pas à vous renseigner auprès de nombreuses écoles et organismes qu’il existe en france.

De nombreux labels peuvent également exister dans votre secteur qui peuvent assurer la qualité de votre travail.

Dans un second temps, le choix de l’installation et du statut juridique de votre entreprise est primordial.

Ce choix peut avoir des conséquences importantes sur la suite de votre activité, c’est pour cela qu’il faut correctement y réfléchir.

Ce choix étant fait, vous pouvez donc effectuer l’immatriculation de la société et obtenir le précieux sésame du numéro siret.

A partir de maintenant votre qualité professionnelle doit parler, il est temps d’augmenter votre répertoire client et d’envoyer des devis.

Au boulot !

Choisir le bon matériel pour bien débuter en artisanat

Le choix du matériel est nécessaire pour bien débuter en tant qu’artisan.

En fonction de votre corps de métier (construction ou autres) et des chantiers que vous serez à même de réaliser, la quantité de matériel dont il faudra faire l’acquisition pourra être plus ou moins importante.

A ce titre, le transport de votre matériel et le moyen de locomotion entre vos différents chantiers est primordial, il est nécessaire de prendre en compte l’achat d’un véhicule dans votre projet de lancement.

Votre besoin d’achat est important ?

Vous pourrez prévoir de financer certain montant à crédit. Pour cela certaines banques permettent aux nouveaux artisans d’accéder au financement sur présentation de votre projet.

A noter, Il est possible aujourd’hui de demander un avis sur votre dossier de financement directement en ligne.

Au total, pour choisir votre type de matériel et vos matériaux, cela dépendra exclusivement de votre activité et vous devez vous adapter en conséquence.

Certains métiers auront des besoins plus importants et le financement à crédit sera obligatoire.

Enfin, la question de l’assurance est une question qu’il ne faut pas oublier.

Comment allez-vous couvrir un problème de santé ou certains problèmes sur vos chantiers ?

Par ailleurs, les clients demandent de plus en plus l’attestation d’assurance décennale avant de commencer le chantier ou vos travaux

Cette assurance d’une durée de 10 ans est donc obligatoire pour les métiers de la construction.

N’hésitez pas à faire le tour des entreprises d’assurances pour connaître les différents tarifs et prestations qu’ils peuvent vous accorder.

Pour conclure, se lancer en tant qu’artisan peut être vécu comme une liberté ou une contrainte. Pour que cela se passe au mieux, il convient de trouver comment mettre en place des bonnes pratiques et acquérir le bon matériel dès le début.