Formation de carreleur

Le métier de carreleur fait partie des métiers du bâtiment. Le carreleur intervient à la fin d’un chantier comme le plombier, l’électricien ou le peintre avec qui il devra coordonner ses travaux. Outre la pose de carrelages, il doit travailler au préalable à la finition du support (chappe, enduit,…). La formation de carreleur existe sous plusieurs formes.

Les diplômes d’État de base, qui sanctionne les formations de carreleur sont le CAP carreleur mosaïste et le titre professionnel de carreleur. Pour obtenir ces certifications, différentes voies sont proposées :

  • Une formation initiale, à sortie de la 3ème de collège dans un lycée professionnel. La formation de carreleur consiste en une alternance de cours théoriques et pratiques suivie par plusieurs stages en situation dans une entreprise ou chez un artisan. Le CAP est obtenu à la suite d’un examen qui sanctionne les deux ans de formation de carreleur. En France, 135 établissements scolaires préparent à cette qualification.

 

  • Une formation de carreleur par alternance dans un CFA (il existe 99 Centres de formation par alternance en France). L’élève est en contrat d’apprentissage pour deux ans. Il fait succéder formation théorique (3 jours) et formation pratique en entreprise (8 jours). Ces deux formations pour être carreleur (lycée professionnel et CFA) dépendent du Ministère de l’Éducation Nationale.
  • Une formation de carreleur continue à l’AFPA vous permet d’obtenir un titre professionnel, l’équivalent du CAP, reconnu par les professionnels. L’admission se fait à l’issue de tests, de réponses à un questionnaire et d’un entretien. Le niveau scolaire minimum requis est celui de la 5ème. Le principe de la formation de carreleur est l’alternance avec la mise en place d’un contrat de professionnalisation qui permet à l’apprenant d’être rémunéré. La durée normale d’un contrat est de 6 à 12 mois. Il peut être prolongé (2 ans) pour les jeunes sortis du système scolaire sans qualification. La VAE (validation des acquis) permet également d’obtenir un diplôme équivalent à condition de compter 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine. Ces formations de carreleur dépendent quant à elles du Ministère chargé de l’emploi.

 

Les autres formations de carreleur (niveau IV) :

Formation de carreleur

Une mosaïque

— Les mentions complémentaires. Elles permettent d’obtenir une qualification à partir d’un diplôme plus généraliste (CAP ou BEP). Elles peuvent être préparées par la voie scolaire, de l’apprentissage ou la formation continue.
— Un BP carrelage-mosaïque est ouvert aux titulaires d’un CAP ou BEP. La formation est faite dans les établissements scolaires sur 2 ans et prépare à des postes à responsabilité (organisation et management d’une équipe de chantier).
— Un baccalauréat professionnel (bac pro Aménagement et finition du bâtiment) permet également de compléter sa formation de carreleur en s’orientant vers la gestion de personnel et l’approvisionnement en matériel. La détention d’un CAP carreleur mosaïste est souhaitable pour s’orienter vers cette formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *