Les carreaux de ciment

carreaux de ciment

Les carreaux de ciment, apparus à Viviers, en Ardèche, en 1850, font un retour en force dans la décoration de nos intérieurs depuis quelques temps. Et cela n’est pas sans raison, outre leur aspect décoratif indéniable, ils ont, en effet, quelques autres avantages qu’il convient de prendre en compte.

Un atout pour votre décoration

Les carreaux de ciment peuvent se poser dans toutes les pièces de la maison, ainsi qu’à l’extérieur tout en apportant beaucoup de charme. Ils sont d’une grande aide pour personnaliser une cuisine, une salle de bain ou un hall d’entrée, par exemple, et ils se marient à tous les styles de décoration : tout à fait à leur place dans une maison ancienne où ils semblent être d’origine, mais aussi dans des intérieurs plus contemporains, puisqu’il existe une grande variété de motifs dont beaucoup s’accordent parfaitement aux intérieurs modernes.

Comment poser les carreaux de ciment

Les carreaux de ciment se posent sur une chappe parfaitement lisse et sèche. Il est conseillé de les installer d’abord à sec afin d’organiser les motifs. Une fois la mise en place effectuée, il reste à les poser avec une colle flexible à l’aide d’une éponge humide pour améliorer leur adhérence et en laissant un espace d’un millimètre environ pour les joints. Une fois la pose des carreaux de ciment terminée, s’il reste des traces de ciment, il suffit de les faire partir avec du papier abrasif très fin.

L’entretien des carreaux de ciment

Les carreaux de ciment sont très faciles d’entretien, cependant, il faut toujours vérifier qu’ils ont été traités anti-tâche avant leur achat. En effet, comme c’est un matériau poreux, la moindre tâche de graisse ou de vin laisse des traces difficiles à faire disparaître. Il faut aussi passer une cire naturelle et incolore tous les six mois environ pour boucher les pores et redonner aux carreaux de ciment leurs couleurs d’origine. Et pour le quotidien, il suffit de les laver à l’eau chaude avec un produit doux comme du savon de Marseille ou du savon noir.

Photo de Andy Hay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *