La tomette : un revêtement chaleureux et authentique

tomette

La tomette provençale authentique est, sans exception, un hexagone régulier de terre cuite de 3 «menuts» de côté, soit approximativement 9,4 cm pour 8 lignes d’épaisseur, soit approximativement 18 mm. Sa couleur, exclusivement rouge foncé, est traditionnellement due à la nature ferrugineuse de l’argile employée et au degré de cuisson du four à bois.

La fabrication de la tomette a été mise au point pour répondre à la baisse du pouvoir d’achat des Méridionaux qui a suivi la crise économique de 1829 causée par l’industrialisation. Faite dans une matière première locale brute, de petite taille donc moins fragile malgré sa faible épaisseur, de dimensions constantes, uniforme, non vernissée, la tomette revenait moins cher que le carrelage décoré ou le dallage, d’autant plus que l’hexagone régulier est la forme qui permet de carreler une surface avec un minimum de matière à joint. Mais c’est pour son aspect chaleureux et convivial, pour les dimensions et les nuances variées dont on l’a désormais dotée, ainsi que pour sa parfaite adaptation au chauffage par le sol que nous apprécions aujourd’hui la tomette.

Récession aidant, pendant tout le début XIXe siècle la tomette a servi au revêtement de sol y compris ceux des maisons cossues dans des assemblages parfois inaccoutumés de tomettes, lattes de bois et mallons, avec l’intention d’y produire l’effet d’un tapis. Les mallons sont des carrés de même matière que la tomette. Ils ont servi et servent encore au revêtement des sols dans toute l’Occitanie.

Mais le dallage en plaques de grès, de granit voire de marbre était, pour des raisons ostentatoires évidentes, toujours préféré dans les maisons de notables. Il revenait d’autant plus cher que la pierre employée était rare, dure et d’un bel aspect. La polissure et la régularité des formes et de la pose des dalles étaient alors un critère de valeur qui n’est plus à l’ordre du jour à l’époque de la taille industrielle. Nous apprécions cependant tout autant aujourd’hui, pour son esthétique chaleureuse, un dallage de plaques de pierres à la surface mal dégrossie et aux formes irrégulières tel qu’on le trouvait dans certaines fermes autrefois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *